Aller au contenu principal

EPLEFPA de Contamine sur Arve

Stage complémentaire à la formation BPJEPS

Toute la semaine (22 au 26 juin), les élèves du lycée préparant leur Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et des Sports (BPJEPS) se sont entraînés avec leurs enseignants afin de passer  l’Unité Capitalisable numéro 10 (UC 10). Deux choix se sont offerts à eux : montage de piste ou attelage.  L’examen aura lieu le vendredi 27 juin dans la nouvelle et belle carrière du lycée.

En effet, pour réussir leur formation professionnelle dans le milieu hippique,  les élèves doivent valider une partie pédagogique, une partie équitation (dressage, cross, saut, etc.), ils doivent également créer et présenter un projet d’animation et enfin choisir entre le montage de pistes ou l’attelage.

L’attelage, encadré par Mme Picq nécessite d’apprendre à  atteler un cheval, de le mener, savoir passer d’une allure à une autre et d’effectuer un parcours fluide, sans accrocher les cônes. Ils apprennent également à graisser le cuire (selle, filet).

Graissage des cuirs 

 

Montage de piste ou chef de piste consiste à connaitre les règles de base pour la création de parcours de sauts d’obstacles. Avec Mme Faille, ils ont révisé la partie théorique, en salle sur la réglementation et les devoirs et obligations d’un chef de piste.  Puis, en travaux pratique, ils ont schématisé un parcours sur papier avant de le concrétiser sur le terrain.  Ils ont bénéficié des précieux conseils d’Aurel Maisonneuve, chef de piste renommé.

 

Après création sur papier, réalisation du parcours.

 

 

RESTITUTION PROJET PORTUGAL

« En ce jeudi 11 juin, nous avons accueilli pour la seconde fois des membres du Rotary Club de Bonneville et des représentants de la région Rhône-Alpes  afin de faire le bilan de notre fabuleux voyage au Portugal et de leur exprimer une fois de plus notre gratitude.

 

Nous avons commencé par projeter un diaporama récapitulatif de notre séjour, présenté en anglais. Entre visites culturelles guidées, aperçu de l’élevage équin dans ce pays, approfondissement de la langue anglaise et découvertes culinaires, nous avons fait travailler tout nos sens...

On a beaucoup rit en voyant la séquence photos-dossier…

Notre carnet de bord, imprimé sous forme de petits livres, drôles, en couleur et traduits en anglais, nous a été offert par nos accompagnateurs en souvenir de cette jolie expérience. On s’en rappellera encore dans 10 ans…

 

Pour clore ce moment, nous nous sommes dirigés vers un appétissant buffet aux couleurs du Portugal. Chorizo, fromages portugais, olives épicées, boissons à l’ananas et accras de morue préparés par la CPE, Mme Morgado, en personne.

On attend avec impatience la rentrée, non pas pour reprendre les cours mais pour recevoir aussi dignement qu’ils nous ont accueilli, nos homologues portugais…. 

Affaire à suivre à la rentrée… » 

Visite d'un méthaniseur par les 2nde PA

Le 11 juin dernier, la classe de 2nde Production Animale, est allée visiter le méthaniseur de l’exploitation du lycée de la Motte-Servolex.

« Le méthanisation permet de recycler les déchets organiques de l’exploitation, (petit lait, fumier et lisier). La fermentation par des micro organismes est à l’origine d’une production de biogaz, le méthane, et d’une partie partiellement transformée, le digestat.

 

Les déchets organiques extérieurs, liquides et solides, doivent s’ajouter à ceux de l’exploitation (l’huile de friture, le jus de fruits transformé, les abats de boucherie ou encore les restes alimentaires de la cantine, etc). Par exemple, beaucoup d’huile de friture est récupérée dans les environs de Chambéry (restaurants, fast-food, cuisines scolaires) puis recyclée en méthane. Pour 1 m3 de graisse, 700 m3  de gaz est produit (alors qu’ 1 m3  de fumier produit « uniquement » 25 m3  de gaz).

Déchets Liquides

Déchets Solides

 

 

La méthanisation est similaire au fonctionnement de la digestion de la vache. Lors de la décomposition des matières organiques que ce soit dans la panse de la vache ou dans une grande cuve, du méthane est produit.

Une partie de ce gaz est transformée en chaleur pour chauffer l’air et l’eau (chauffage des serres et autres bâtiments  du lycée), l’autre partie en électricité puis revendue à EDF (20 centimes le kilowatt/ heure contre 11centimes à l’achat).

 

Quant au digestat, il est épandu sur les champs de l’exploitation et le surplus, donné aux agriculteurs des environs. L’avantage est qu’il n’a aucune odeur. »

 

Article rédigé par la classe de 2nde PA

Fosse de Stockage (méthane et digestat)

Machine permettant d'alimenter la fosse de travail pendant 48h, 

ce qui ne contraint pas l'agriculteur à être présent.

Co générateur qui transforme le méthane en électricité et en chaleur

Projet Eureka Fresque de nos Alpages

CONTEXTE

Le Lycée Professionnel Agricole de C/Arve possède depuis 4 ans le 1er alpage école ou les élèves sont amenés à travailler durant leur scolarité, tant dans le domaine agricole avec l'accueil des vaches et la fabrication de fromage, que dans la découverte des territoires de montagnes (architecture et paysage) ainsi que tout le travail autour du cheval de trait et de son utilisation. Quelque soit leur formation, les élèves fréquentent ce lieu, éloigné du lycée, en montagne mais si près des touristes saisonnier dont l'alpage à besoin pour développer son activité de vente local ainsi que pour développer une activité touristique sur l'agro-pastoralisme (traite, goûter...). En lien avec l'office de tourisme d'Avoriaz, cet alpage accueille donc les jeunes (de cet établissement mais également d'autres lycées agricoles) et des vacanciers de passage.

Peu de signalétique montre ou se trouve l’alpage et sur le lieu même, peu ou très peu de supports de communication l’indique. Rendre visible l’alpage et son activité à été notre objectif tout au long de ce projet. 

Présentation du projet : 
Afin de signaler l'alpage (emplacement et présence), nous souhaitions réaliser un projet artistique de création d'une fresque. Plus précisément, nous voulions travailler avec 2 classes de 2nd (et réaliser 2 fresques différentes) sur l'image: utiliser le paysage (formes, couleurs, caractéristiques, particularités) comme support pour créer 2 fresques, supports de communication, positionnant l'alpage en bord de route. Nous avons donc  travailler sur des banderoles en toiles bâchées afin de laisser ces productions de juin à septembre (et les démonter lors de l'hiver). Image, communication et création artistique ont donc été les mots clés de ce projet. Pour arriver à cette réalisation, nous avons travaillé avec la villa du parc (Annemasse)et max lewcko (dessinateur). Les classes ont réalisé avec l'artiste les fresques sur l'alpage. Dans un 2ème temps, une visite de l’exposition sur l'image de la Villa du Parc a été réalisé ainsi qu’une intervention sur l'histoire des arts (place de l'image et son utilisation-et réutilisation- ainsi que découverte de l'œuvre iconographique de Marcel Duchamps avec la visite guidée de l'A-musée).

Evaluation

Les résultats ont été ceux attendus et envisagés. 2 fresques de 5X 8m ont été réalisé (voir image réduites en annexe) sur toile bâchée. Ces fresques ont été installé dans le lycée pour l’hiver en attendant leur installation au printemps à l’alpage, lors de la montée du troupeau.

Ce support de communication a donc été réalisé en groupe. C’est un travail d’élève sur un exemple de support de communication.

Dehors Dedans

Dans le cadre du projet Dedans / dehors financé par la région Rhône-Alpes, les élèves de Première SDE ont réalisé une exposition photo autour du Lycée encadrés par le collectif BlicK. La conception et la réalisation de ces photos se sont déroulées en deux temps. D'abord, deux membres du collectif lyonnais sont venus initier les élèves à l'art de l'image fixe en leur proposant d'aiguiser leurs regards sur les oeuvres de photographes connus et reconnus.

La semaine suivante, la photographe Sarah Ritter est entrée dans la danse en encadrant les premiers pas des apprenants dans l'univers subtil des cadrages et des jeux de lumières. La classe s'est prêtée au jeu et a proposé quatre affiches de haute volée et un diaporama. Au cours de leurs déambulations au sein et aux alentours de l'établissement, ils ont appris à regarder d'un autre oeil ce paysage qui leur est si familier. Le tout s'est déroulé dans une ambiance sereine et bon enfant. »

 

 

Lycéens à l'Opéra

Le mardi 5 mai, 39 élèves et 2 accompagnateurs ont assisté à une représentation de Carmen, de Georges Bizet à l’Opéra de Lyon dans le cadre des lycéens à l’Opéra, financé par la région Rhône-Alpes. La mise en scène d’Olivier Pye a enthousiasmé les spectateurs. Les élèves dont c’était pour la majorité d’entre eux une première expérience du chant lyrique ont également été impressionnés par la qualité de l’interprétation. Les décors ainsi que les aspects techniques entourant le spectacle ont soulevé beaucoup d’intérêt. En début de d’après-midi, les élèves avaient pu visiter les coulisses de l’Opéra accompagné d’un guide.

Cette belle soirée s’est achevée sous les applaudissements du public.

S. Ansoux

Trophée National des Lycées Agricoles

Comme chaque année, 6 de nos élèves en filière agricole participant au Trophée National des Lycées Agricoles (TNLA) se sont rendus à Paris, au salon international de l’agriculture (691058 visiteurs comptabilisés cette année).

Laura BANTIN, Léa BOILLOT, Alexis CART, Thibault JACQUES-VUARAMBON, Valentin CHAMOT et Damien DOS-SANTOS nous racontent leur semaine dans la capitale et les différentes étapes du concours.

Après des mois de travail intensif, que ce soit pour la récolte de fonds, l’entraînement au concours ou la réalisation des supports de communication le soir après les cours.

Ils y sont : salon de l’agriculture et concours au Trophée National des Lycées Agricoles.

« Nous tenions un stand sur lequel nous faisions une dégustation de fromage d’Abondance.  Nous avons rencontré les autres lycées agricoles participant au concours ainsi que des agriculteurs qui nous ont détaillé leur métier. Nous avons également retrouvé certaines entreprises qui nous ont sponsorisés dont le conseil général de Savoie.

Journée type :

7:00 première traite de Diablesse (la vache élue du lycée). Puis, sa toilette (douche, brossage, récurage) et nettoyage de sa stalle. Nous déjeunions ensuite en même temps que nous installions le stand pour être prêts à l’ouverture du salon, à 9:00.

Par deux, nous gérions le stand pendant que les 4 autres circulaient dans le salon durant la journée.

Alexis et Damien nous divertissaient, l’un en jouant remarquablement de l’accordéon et l’autre en dansant, seul ou accompagné…

À 18:00, devant les visiteurs nous effectuions la seconde traite de la journée.

À partir de 20:00 nous avions quartier libre (en restant dans l’hôtel, plan Vigipirate oblige !) et vers 23:00 nous faisions un débriefing de la journée avec les enseignants.

 

Les étapes du concours :

Notre évaluation portait sur la création et le maintien d’un blog, la réalisation d’une affiche sur le thème « Produire Autrement » (travail en amont).

Puis, sur une épreuve de contention qui consistait à attraper la vache au lasso, la ramener à un point fixe, lui mettre un licol en respectant une certaine sécurité pour l’Homme et pour l’animal. Enfin, nous devions réaliser un nœud anti étranglement. Diablesse a d’ailleurs été très coopérative.

Le dimanche, nous avons été noté sur la présentation de la race Abondance, du lycée et de l’alpage à travers une mise en scène, un sketch de 5 min en français ainsi qu’en anglais.

L’évaluation prenait ainsi en compte notre implication sur le salon.

Nous avons terminé 6ème sur 7 au concours. Un peu déçus, naturellement, nous attendons le détail des notes pour ainsi savoir ce qui n’allait pas.

Ce fut une très belle expérience. Nous avons apprécié de travailler ensemble sur le thème « Produire Autrement » et d’avoir participé au concours. »

 

Les élèves du lpa de contamine sur arve au festival du cinéma européen des arcs

 

Les élèves de bac pro 1 conduite et gestion d’une exploitation agricole et aménagement paysager ont participé mardi 16/12/2014 au festival du film européen des arcs.

Parti à 7h du matin du lycée, ils ont pu assister à 3 long métrages autour du pays invité : l’Irlande, ainsi qu’à un échange avec le directeur du festival (et réalisateur) Claude Duty. Comédie, aventure, amour…

3 films qui nous ont transporté chacun à leur façon dans l’univers magique de la fiction au cinéma. Découvrant l’Irlande et son histoire avec « once »et « good vibrations », le clou de la journée a été  la rencontre avec les acteurs de « the stag », dernier film visionné.

Après une séance de dédicaces et de photos, nous avons pu reprendre la route pour regagner tardivement le lycée.

Cette action, encadrée par Mme BREMOND et Mr Ansoux, enseignants en éducation socioculturelle, a pu être réalisé dans le cadre du dispositif « lycéens au cinéma » et financé par l’établissement et la région Rhône Alpes.

Journée intense et riche en émotion de toute sorte, très bien organisé par le festival en ce qui concerne l’accueil des classes, chacun a pu apprécier à différents niveaux ce temps si particulier d’un festival de cinéma !

 

Journal What's Up Conta

Tout au long de l'année, les élèves, encadrés par la vie scolaire, ont réalisé plusieurs journaux sur toute l'actualité du lycée.

 

Vous pouvez consulter les journaux par ici

 

1èr numéro paru en Septembre 2014

 

2è numéro paru en Novembre 2014

 

3è numéro paru en Février 2015

 

4è numéro paru en Mars 2015

 

5è numéro paru en Mai 2015

Agir contre le Harcèlement

Nouveau Dispositif Educatif« :  « AGIR CONTRE LE HARCELEMENT - année 2014/2015

 

Subvention attribuée par la région Rhône Alpes :  1590 euros 

Rappel des objectifs du projet :

Amener les jeunes a comprendre comment fonctionne le harcèlement ( triangle harceleur/victime/témoins)

Amener les jeunes à repérer les signes du harcèlement .

Amener les jeunes à comprendre la dimension collective de ce phénomène

Amener les jeunes à combattre ce phénomène de harcèlement



Le projet a été réalisé auprès des élèves des classes de 2° Professionnelle 

Travail avec les classes de 2° Pro en 2015

Les élèves ont participé  à une séance sur le thème du harcèlement Séance de 1h animée par l’infirmière scolaire et le profeseur d'ESC pour amener les jeunes à comprendre le triangle de l'abus dans le phénomène du harcèlement . La place du “ Rebelle” qui agit , qui fait réagir les témoins , qui reconnait la souffrance de la victime.

Dans une 2° temps les élèves ont visionné 3 films réalisés par le ministère de l'éducation nationale : Agir contre le harcèlement entre élèves”. Chaque film a donné lieu à des échanges.et à amener les jeunes à comprendre la dimension collective de ce phénomène

Dans un 3° temps la compagnie « les Comédiens Associés «  est venue rencontrée les 3 classes de 2° pro pour leur présenter un théâtre forum . Véritable outil analytique et interactif qui permet de susciter la réflexion sans porter de jugement moral. En plongeant les spectateurs au cœur de situation de harcèlement , ils se trouvent confronté à la réalité du phénomène et cherchent à le combattre. A travers ce jeu de rôle le comédien -animateur amène chacun à réfléchir à la posture qu'il adopte et à devenir une personne qui a des raisons de se sentir coupable de son attitude face à une situation discriminante et qui grâce à une prise de conscience change de comportement, devient responsable et se montre concerné .

Pour finaliser ce projet les 3 classes ont fait un travail de restitution : 1 groupe a fait une expo photo , 1 groupe a fait des affiches ciblant les points essentiels sur le harcèlement et le dernier groupe a fait un diaporama sur le phénomène de harcèlement

 




Challenge Jean Gilly

Le lycée de Grenoble St Ismier a organisé la 7ème édition du Challenge Jean Gilly les 5 et 6 mai dernier.

ou sur la page d'accueil du site du lycée de Saint Ismier:

 

Article sur l'EAP :

 

Cette manifestation sport nature a permis aux 150 lycéens de 12 établissements agricoles publics du Rhône Alpes de se rencontrer, de se confronter, de se dépasser...

 

Une première journée sur le site du lycée, avec des épreuves tant sportives, qu'artistiques :

     - biathlon carabine laser

     - VTT escargot : être le plus lent possible, pour changer de l'objectif habituel de rapidité... 

     - orient' show avec une coloration très nature

     - la course des planches : épreuve collaborative sans aucun doute !

     - l'épreuve surprise avec la réalisation d'un chapeau à partir d'objets recyclés

     - une course d'orientation nocturne en parc

 

Après une nuit sous tente, sur le terrain de rugby, un raid attendait les 46 équipes pour la 2ème journée, avec un enchaînement : Trail / Course d'Orientation / Canoë / Tir à la sarbacane / Canoë / Relais VTT / Run and Bike 

 

Et pour coordonner le tout, une magnifique équipe d’organisation fédérant les élèves de la section montagne et randonnée, les élèves de la section photo, en charge d’une réalisation vidéo, le personnel impliqué massivement pour cet évènement, et les intervenants extérieurs.

 

Une belle aventure sportive, artistique et humaine, en hommage à notre collègue Jean Gilly d'Aubenas, décédé trop tôt en escalade, et qui a tant oeuvré pour la promotion des activités de pleine nature.

Un autre compte rendu avec quelques phots est disponible en consultant ce document PDF

Voyage au Portugal

Projet d’échange avec le portugal

 

Depuis Mai 2014, les élèves de 1ère CGEH sont en contact avec des élèves portugais en formation équestre également, dans l’établissement Escola Profissional de Desenvolvimento Rural de Alter Do Chao.
Ils ont créé un blog en anglais http://2-schools-around-the-horse.blogspot.fr/ et un groupe facebook.

Voici un PowerPoint pour présenter le projet.
Depuis septembre, ils essayent également de récolter des fonds pour faire un voyage au Portugal et rencontrer leurs correspondants, mais aussi découvrir la filière équestre et ses formations au Portugal.
Pour ce faire, ils ont entrepris diverses actions:
-recherche de sponsors et donateurs: nous avons besoin de VOUS ! Tous ceux qui souhaitent faire un don peuvent s’adresser aux élèves de 1ère CGEH, à Clémentine Poirier ou à Yolande Morgado.
-vente de crêpes au sucre ou au nutella 2 à 3 fois par semaine.

-vente de photos de classe et des photos du personnel (action terminée depuis fin novembre)

 

 

Visite au Mondial des Métiers

Lyon le jeudi 12 mars 2015
financée par la Région Rhône-Alpes

 

 

RA

 

avec la classe de 4ème EA

Les élèves de 4ème de l’enseignement agricole, ont à leur référentiel, un stage « découverte professionnelle en entreprise », que nous déclinons sous la forme de visites en groupe de différents métiers ou entreprises.

Si certains de nos élèves ont déjà une idée de ce qu’ils souhaiteraient faire comme métier, la plupart sont encore dans la phase de questionnement et de recherche.

La visite au mondial des métiers permet d’aider les élèves à se positionner, à se questionner, sur le ou les métiers qu’ils aimeraient faire, mais également sur ceux qui ne les attirent pas du tout.

 

1

Lors d’une séance de préparation en amont, nous leur demandons de réfléchir et d’argumenter leur choix en remplissant une fiche qui les accompagnera le jour de la visite. Ils s’organisent un « planning » : rencontre de professionnels, ateliers, films, etc, à l’aide du site internet. Ils repèrent également les différents stands qui les intéressent sur le plan.

2

La visite au Mondial des métiers permet aux élèves de 4ème, de confirmer leurs choix, de se positionner sur certains secteurs d’activité et de s’ouvrir d’autres possibilités.

3

 

Elle est présentée lors de la réunion de début d'année avec les parents d'élèves, lors de la journée portes-ouverts de l'établissement et lors de la journée de fin d'année à nouveau avec les parents. Elle est également présente sur le site de l'établissement.

 

 

avec la classe de 3ème EA

Pour ces élèves, c’est une année charnière où ils vont devoir choisir une orientation. Nous les accompagnons dans ce choix, notamment lors de cette visite qui leur permet de rencontrer des professionnels, de discuter avec eux du parcours de formation qui les préparera au mieux à leur futur métier.

 

4

5

Challenge Jean GILLY

Six élèves de l'Option Sportive du Lycée ont participé ce mardi et mercredi au Challenge Jean Gilly à Saint Ismier.

Cette épreuve de sport de pleine nature a été mise en place depuis quelques années par les établissements agricoles de Rhône-Alpes pour rendre hommage à un collègue EPS d'Aubenas mort accidentellement.

 

12 établissements étaient présents avec 141 élèves au départ,

 

Qui remporte les épreuves en catégorie Mixte ?    Anne-Lise Marret BP 2 CGEH avec Théo Marquet BP 2 AP et Josua Jouvenod BP 2 SDE !

 

L'équipe Garçon quant à elle finit à une très belle 4ème place avec Tristan Boulmier, Irvin Jorieux et Léon Thorens BP 2 AP,

 

Le niveau de participation et la complexité des épreuves étaient très élevés :

 

Il y avait des élèves des différentes sections sportives d'Aubenas, de Roanne, de Reinach avec pour la catégorie garcons des jeunes de BTS.

 

Pour les épreuves, il y avait du biathlon laser, du VTT trial, une course de planche, une épreuve bonus artistique, une orientation nocturne à 22h dans le lycée, tout ça juste pour le mardi,

 

après une nuit sous tente et sous la pluie !!!!, levé 6h45 et départ à 9h pour du Trail, du run and bike, de l'orientation, du biathlon sarbacane, du Kayak et un relais VTT fatal pour les crampes...

 

Il s'agissait pour nos élèves de terminale de leur dernière compétition sportive sous les couleurs de notre lycée.

 

Ce sont des élèves qui se sont beaucoup investit en Option Sport :

 

Tous ces efforts réalisés pendant les entrainements, souvent dans le froid, la boue, après les cours, ont porté leurs fruits.

 

Nous sommes très heureux et très fiers de les avoir accompagnés pendant ces 3 années et de terminer sur cette belle aventure très bien organisée ;

 

ils ont été très efficaces et très performants pendant ces 2 jours, toutes les équipes étaient très rapides et la moindre erreur pouvait coûter très cher pour le classement ...

 

Vous avez des photos de leur perf en haut de l'article,

 

Le lycée de Saint Ismier devrait nous transmettre un reportage vidéo et photo plus complet prochainnement,

 

Bravo à eux,

Egalité Hommes-Femmes

Contexte :

En bac pro 2ème année, les élèves doivent aborder les médias et notamment la presse en éducation socioculturelle. Nous allons profiter de cet outil pour nous questionner sur les acteurs du monde hippique, notamment sur thème de la place des hommes et des femmes dans cet univers scolaire et professionnel

Découvrir les médias et la presse, s’approprier les outils de l’écriture, du reportage et  de l’enquête, rédiger un journal type « revue »à thème , autant de thème que nous avons aborder a travers ce projet.

 

 

Opportunités

Le salon equid’espace de La Roche Sur Foron (tout proche du lycée) est le rendez vous incontournable des professionnels du cheval dans la région. Ce salon réunis une multitude de profession et de professionnel du monde hippique, autant dans l’élevage, la compétition, mais aussi les équipements, la maréchalerie…

 

Déroulement du projet :

A près avoir réfléchis, étudié, échangé sur la problématique de l’égalité homme-femme, nous avons amené les élèves à construire un interview destiné aux professionnels que nous allions pouvoir rencontrer sur le salon.

Accompagné par Mme Ballarabec (enseignante français) et Béatrice Ropers (photographe), nous nous sommes lancées dans le reportage sur le terrain.

14 professions ont pu être représentées : 14 métiers autour du « cheval » ont donné lieu a des portrait de professionnels. Portraits photos répondant à un portrait sous forme d’interview sur l’égalité homme-femme.

Les élèves ont choisi des femmes, mais aussi des hommes pour nous parler de ce thème pour tenter de dresser une série de portrait donnant lieu à un livre ou recueil de ces personnages rencontrés sur le salon.

Accueillis chaleureusement, les 23 élèves filles notamment ont pu tirer quelques enseignements de base : oui, pour les filles, des métiers existent autour du cheval mais, il faut « en vouloir », se « battre », accepter de ne pas faire parti de l’élite (fini le rêve de Jeux Olympique), s’engager physiquement.

L’exploitation des données et la réalisation du support sera réalisé dans l’année.

Classe culturelle de l'abeille à l'information

 

Du lundi 30 septembre au jeudi 3 octobre , les élèves de terminales bac pro système à dominante élevage du lycée professionnel Agricole de C/Arve ont participé à une classe culturelle intitulée: de l’abeille à l’information, réalisée dans le cadre des cours d’ESC(éducation socioculturelle ) et financée par la DRAC et la région Rhône-Alpes.

Encadrés par leur enseignante Mme BREMOND, les élèves ont rencontré divers intervenants pour découvrir lemonde des abeilles mais aussi celui du journalisme et mettre en avant le lien apiculture/agriculture,accompagnés toute la semaine par Béatrice, Ropers, photographe, l’ objectif du projet étant l’écriture d’une revue type spécialisée.

lundi matin: rencontre avec Mr De Sainte Lorette, journaliste au dauphiné cluses pour se familiariser avec le métier de journaliste, sa façon de fonctionner ainsi que les différentes manières de réaliser un article, un reportage! Les rubriques d’un journal ont aussi été abordé et expliqué.

lundi après midi: initiation photo

mardi : formation apiculture  au jardin des cimes (passy) ou Dominique, l’apiculteur/animateur nous a accueilli pour nous éclairer sur le monde de l’abeille, sa vie, la ruche, la production de miel…Revêtu de l’habit traditionnel, tous sont allés au plus près à la rencontre de l’abeille sur le rucher jouxtant le jardin!

mercredi: rencontre avec Nicolas Wierich, technicien de la chambre d’agriculture Savoie-mt blanc, en charge du pôle environnement! Toute la journée, nous avons découvert et visité des cultures dérobées polliniques (cultures à l’automne de plantes à fleurs)! En effet, notamment autour de notre établissement, des cultures de ce type sont réalisées pour de multiples raisons: agronomiques par exemple mais surtout apicoles puisque ces fleurs d’automne permet à nos abeilles de mieux préparer l’hiver en trouvant de quoi butiner à l’automne.

Jeudi: classement, choix et travail sur les photos avec notre photographe.

 

Suite à ces journées culturelles, les élèves ont réalisé leur revue en classe exercice pratique pour découvrir un média permettant de travailler en lien avec le territoire, un exemple de  diversification , et leur rôle dans la biodiversité.Cette revue a été distribué et une exposition des meilleures photos a pu être réalisé.

Mme Bremond, enseignante ESC

Descriptif des projets 2014-2015

–          Projet EUREKA : Lycéens au Cinéma

«Lycéens au cinéma»: projet concernant toutes les classes de Bac pro 1ère année.

Découverte du cinéma. Cours sur le cinéma et l’analyse filmique et mise en situation avec le visionnage de films au cinéma Le parc à la Roche. A la suite des visionnages, analyse des films en cours avec l’intervention de professionnels. Rédaction de critiques de film.

Calendrier: projet qui se déroulera sur l’année, avec les analyses filmiques en cours et les sorties cinéma en journée  à la Roche.

+festival de cinéma européen des Arcs – 13-20 décembre 2014

Financement:

Aide financière demandée  au Conseil régional

 

–     Projet EUREKA : Lycéens à l’opéra

Ce projet en lien avec les modules d’ESC et de français permet à des élèves de découvrir pour la plupart l’art lyrique. Chaque année, les élèves découvrent une nouvelle forme d’expression artistique, dessin animé, cinéma et opéra. Les élèves sont amenés à découvrir un théâtre, l’atelier des décors, l’atelier des costumes et l’atelier maquillage-coiffure et bien sûr ils assistent à une soirée. Les choix par ordre de préférence sont : « Carmen » à l’opéra de Lyon. « Fortunio », à l’opéra théâtre de Saint Etienne, et « les Stigmatisés » à l’Opéra de Lyon.

Financement

En fonction de l’opéra retenue par le Conseil Régional, la demande de financement auprès de celui-ci dans le cadre des projets EUREKA oscille entre 885 et 1190 euros.

 

–     Projet EUREKA : CLUB CULTURE : Dehors – dedans

Ce Projet sera réalise avec les élèves de Seconde pro Activités hippiques, dans le cadre de leur module d’éducation socioculturelle.  

Présentation du projet

La proposition de Sarah Ritter, photographe concerne le rapport que les élèves entretiennent avec leurs espaces de vie. Elle souhaite les faire travailler sur cette thématique dans le cadre de son atelier «  dehors – dedans » : comment se fait ce passage entre le lieu de vie intime et privé de la maison, le lycée ? Qu’est ce qui différencie ces espaces ? Pour les élèves internes, comment reconstruisent- ils une intimité, un espace singulier dans l’espace collectif ?

–     Projet EUREKA : CLUB CULTURE : Fresque de nos montagnes

Ce projet sera réalisé avec les élèves de 2nd pro Activités hippiques et seconde pro, productions animales et grâce à un artiste Max Lewkovitch. Il s’agira de créer 2 fresques, supports de communication pour l’Alpage.

Financement :

Subvention demandée au Conseil Régional

 

–          Projet EUREKA : CLUB CULTURE : ils /elles dans les métiers autour du cheval : reportage au cœur de l’action.

Ce projet sera réalisé par les élèves de terminale bac pro CGEH.

Ce projet a pour objectifs de travailler et de faire réfléchir sur la représentativité des hommes et des femmes dans le futur monde professionnel des élèves, sur l’égalité entre les 2 en fonction des différents métiers exercés dans la filière hippique. Projet réalisé lors d’Equitespace

 

–          Projet EUREKA : Réussite du parcours de formation : A LA DECOUVERTE de L ALPAGE

 

A La découverte de l’Alpage  (Projet Inter-établissement : lycée agricole le Valentin, ENILV la Roche sur Foron, Lycée agricole de Montravel, Lycée agricole de Cognin, lycée agricole de Ciselins)

Les secondes Pro participent début septembre à un stage d’intégration à l’alpage. (3 jours, 2 nuits)

 

L’objectif de cet EIE est de permettre la création d’un groupe de classe dès le début de l’année scolaire, tout en découvrant l’alpage, son fonctionnement  et ses particularités (aspects économiques, techniques et écologiques).

 

Cette approche de l’alpage dès le début de l’entrée en formation leur permet d’appréhender très rapidement les aspects de l’agriculture de montagne et des particularités de notre exploitation agricole.

Durant ce séjour, les élèves apprennent à se connaitre et à découvrir un lieu de production.

 

–          Le premier jour est consacré à l’installation et à la découverte de l’alpage avec le responsable du lieu. Les élèves se renseigneront sur la fabrication des fromages, sur l’étable, sur l’agriculture de Montagne. Ils feront par ailleurs une première sortie sur le sentier de découverte à proximité de l’alpage

–          Le deuxième jour, les élèves feront une randonnée avec Philippe Munier professeur d’EPS et accompagnateur en moyenne Montagne. Ils découvriront la faune et la flore. ils prendront des photos et ils collecteront des renseignements sur la montagne.

Financement

Aide financière demandé au Conseil Régional  (Projet EUREKA)= 10000 euros

 

–     Projet EUREKA : Ouverture citoyenne, projet inter-établissement : LES JEUNES S’ENGAGENT

 

Ce projet est réalisé avec l’ENILV qui est le porteur du projet.

Suite aux besoins exprimés par les apprenants  et forts de l’expérience en vie scolaire et milieu associatif des 2 CPE des 2 établissements, celles-ci proposent la mise en place de rendez vous annuels pour les jeunes élèves porteurs de projet. Ces rendez vous ont pour objectif principaux de :

–          Créer un espace d’expression, de rencontre et d’échanges entre les jeunes engagés sur leurs pratiques, leurs idées et leurs projets

–          proposer des outils pour faciliter l’organisation, le fonctionnement, le projet

–          valoriser les actions menées par les jeunes au sein des lycées, des institutions, du milieu associatif

–          créer une identification régionale entre ces jeunes engagés.

Financement

Demandes de subventions au conseil régional

 

–          Projet EUREKA : Ouverture citoyenne : AGIR CONTRE le HARCELEMENT

Ce projet est à destination des classes de seconde professionnelle.

Les objectifs de ce projet sont :

–          Amener les jeunes à réfléchir aux comportements qu’ils adoptent entre eux

–          Sensibiliser les jeunes au harcèlement

–          Amener les jeunes à repérer les comportements que peut avoir un auteur, une victime, un témoin

–          Amener les jeunes à mesurer les conséquences de la violence sur la santé

–          Amener les jeunes à identifier des solutions possibles pour agir contre le harcèlement

–          Amener les jeunes à identifier des lieux ressources.

Financement

Demandes de subventions auprès du conseil régional

 

–                Projet EUREKA : Mobilité Internationale : Du Selle Français AU Lusitanien

CE projet est à destination de la classe de 1ere bac PRO CGEH et consiste à un partenariat avec un établissement scolaire européen offrant des formations équestres / Un lycée portugais : Escola Profefissional de desenvolvimento rural de Alter do Chao.

Les objectifs de ce projet

–          Permettre virtuellement à nos élèves d’échanger avec des pairs étrangers suivant le même type de formation scolaire. les Jeunes pourront s’ouvrir sur le monde et plus particulièrement sur l’Europe, de comparer leur vécu avec celui de leurs correspondants et de comparer les filières équestres. (l’équitation de travail du bétail, et les races autochtones  comme le lusitanien), les formations professionnelles équestres.

–          Permettre à nos élèves de découvrir un autre pays, une autre culture, un autre patrimoine.

–          Développer la pratique de la langue anglaise, langue choisie pour les échanges de correspondance.