Aller au contenu principal

EPLEFPA de Contamine sur Arve

Ouvrier d'élevage

Vous souhaitez travailler dans l’élevage? Devenir salarié agricole d’une exploitation d’élevage ?

L’ouvrier d’élevage travaille au sein d’une exploitation agricole. Il assure à la fois les activités liées aux productions végétales (cultures céréalières, production fourragère) et celles relatives à une ou plusieurs productions animales. En élevage bovin laitier, il assure principalement la traite et l’alimentation des vaches laitières.

 

LE MÉTIER

 

Secteur professionnel

_ Agriculture, élevage.

 

Activités principales

 

-Acteur quotidien dans la conduite du troupeau

Il prépare les aliments et distribue les rations alimentaires selon les consignes du responsable d’exploitation. Il conduit le troupeau au pâturage où il apprécie l’abondance de l’herbe et la surface nécessaire à l’alimentation. Il observe le comportement des animaux, les manipule pour détecter et traiter les maladies fréquentes. Il vérifie si les femelles sont en chaleur, surveille celles qui sont en gestation. Il aide éventuellement aux mises-bas et veille au bon développement des nouveau-nés.

 

 

-Trayeur en élevage laitier

_ Il participe ou réalise seul la traite. Pour cela, il rassemble les animaux, prépare la traite, veille à son bon déroulement afin de produire un lait propre et de qualité. En fin de traite, il contrôle la quantité de lait produite.

 

-Aide aux productions végétales

_ Il  prépare le sol en vue des semis ou plantations suivant les consignes du responsable d’exploitation. Il sème ou réalise les plantations et épand les engrais. Il entretient les parcelles (binage, sarclage, …). Il participe aux récoltes de céréales, fourrages ou autres.

 

-Bien souvent, responsable de l’entretien des locaux et du matériel

_ Régulièrement il nettoie les installations d’élevage ou effectue le paillage de la litière.

Il nettoie et effectue la maintenance des installations d’eau, des barrières, des bâtiments ainsi que de la salle et du matériel de traite en élevage laitier. Il assure la maintenance courante des engins agricoles (tracteur, dessileuse, …).

 

Vie professionnelle

 

-Lieux de travail

_ Le métier s’exerce dans une exploitation agricole d’élevage au contact  quotidien avec les animaux.

 

-Conditions de travail

-**Sous la responsabilité directe du chef d’exploitation

_ Il se doit de respecter les consignes du chef d’exploitation mais peut être amené, dans certaines exploitations, selon les responsabilités qui lui seront confiées, à prendre des décisions en toute autonomie.

-**Au rythme des animaux

_ S’occuper d’animaux est très contraignant. La conduite d’un élevage implique un travail et une attention quotidiens, y compris les week-ends. Le travail en élevage laitier implique souvent une présence matin et soir au moment de la traite. Le planning de l’ouvrier sera cependant normalement conçu afin de lui assurer les périodes de repos légalement obligatoires.

-**Un travail physique et  souvent en extérieur

_ Même si les technologies ont réduit la pénibilité de certaines tâches, le travail nécessite des manipulations fréquentes de charges (sacs, seaux, bottes de fourrage, …).

-**Un travail varié

 

Le métier au sein de notre territoire 

_ L'élevage est la première production agricole de la Haute-Savoie : elle totalise près de 60% de la production départementale. La production laitière constitue l'essentiel de la production de l'élevage et représente plus de 40 % de la production agricole totale annuelle. Les exploitations agricoles s’agrandissent et/ou se diversifient, et de ce fait, ont besoin de main d’œuvre. La main d’œuvre familiale n’est plus aussi nombreuse et présente qu’autrefois et les exploitants ont recours à l’embauche de salariés agricoles compétents. Les services de remplacement en Haute Savoie sont aussi en recherche quasi-permanente de salariés agricoles capables de s’adapter aux changements fréquents d’exploitation.

  

L’ACCÈS AU MÉTIER

 

Centres d'intérêt

_ S'occuper d'animaux, travailler dehors.

 

Compétences nécessaires

 

-Etre autonome, responsable et organisé. Savoir prendre des initiatives.

- Etre plus ou moins polyvalent selon la diversité de ses activités et surtout savoir s’adapter.

-Avoir des connaissances sur l’anatomie et le comportement de l’animal.

-Avoir le sens de l’observation.

-Avoir des connaissances techniques variées : techniques de traite en élevage laitier, techniques culturales, …

-Posséder des savoir-faire pratiques très divers : manipuler les animaux, réaliser la traite, réaliser les foins, l’épandage d’engrais, …

-Etre capable de conduire du matériel agricole et d’en assurer sa maintenance.

 

Formation

_ Pour devenir ouvrier d’élevage, deux voies sont possibles : 

- en formation initiale : diplôme au moins  de niveau V : BEPA Elevage et cultures fourragères ou BEPA productions animales ou CAPA Productions agricoles et utilisations des matériel ou tout diplôme agricole de niveau supérieur comme le Bac professionnel Conduite et gestion d’une exploitation agricole

- en formation continue : deux parcours existent : le parcours diplômant permettant l’obtention du diplôme du Brevet professionnel Agricole Travaux de la Production Animale (BPA TPA) , ou le parcours professionnalisant d’Ouvrier d’Elevage au CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole

 

Contact

 

Nathalie BALSO

_ Tél. : 04 50 03 91 03 / 04 50 03 45 34