Aller au contenu principal

EPLEFPA de Contamine sur Arve

 

 

Vous souhaitez travailler dans l’élevage de chevaux? Devenir responsable d’une exploitation d’élevage ?

 

L’éleveur de chevaux s’occupe de l’élevage d’un troupeau d’équidés (chevaux, poneys, ânes, …). Il organise et gère les opérations liées à la conduite d’un élevage (alimentation, soins (tels que pansage, curage des pieds, etc….), reproduction, …) en vue d’obtenir des résultats techniques et financiers optimums. Il participe à l’entretien et au nettoyage des locaux et installations. Il peut cultiver les plantes destinées à l’alimentation des animaux (fourrages, céréales, …).Les équidés sont principalement destinés à être montés. Il réalise le travail de débourrage et les exercices d’entraînement. Il peut gérer une équipe de travail.

  

LE MÉTIER

  

Secteur professionnel

_ Activités hippiques.

 

 

Activités principales

 

 

-Eleveur avant tout

_ Il alimente les animaux, veille à leur développement et à leur reproduction. Il leur prodigue les soins nécessaires (nettoyage, vaccination, médication, pansage, …) et entretient les locaux, les installations et les pâturages. Il produit parfois les aliments nécessaires aux équidés (fourrage, céréales, …).

 

 

-Responsable de la gestion technique de l’élevage

_ Il observe régulièrement les conditions techniques de l’élevage (température, ventilation, propreté des boxes …) et veille à leur bonne tenue. Il suit l’évolution des animaux (analyse des courbes d’alimentation, de croissance, de fertilité, …) et recherche l’origine des déficiences en cas de résultats insuffisants. Il juge de l’utilité de faire intervenir le vétérinaire et assiste celui-ci au cours de l’apport de soins. Il analyse les résultats techniques de l’élevage. Il suit les innovations techniques et l’évolution des pratiques d’élevage. Il met en œuvre la valorisation des jeunes chevaux (débourrage, préparation aux concours, …)

 

 

-Responsable de la gestion financière

_ Il assure les relations avec les fournisseurs, les techniciens  et les clients. Il réalise le suivi administratif de l’exploitation agricole. Il suit ou réalise les documents comptables et les  analyse avec l’aide d’un comptable ou non. Il ajuste le fonctionnement global de l’exploitation si besoin.

 

 

-Responsable de la main d’œuvre

_ Il met en place une méthode de travail. Il organise les activités entre les différentes personnes travaillant sur l’exploitation (main d’œuvre familiale, salariés, stagiaires, …) et au cours de l’année. Il contrôle le travail réalisé. Il réalise les embauches de personnel.

 

 

-Acteur de la diversification  

_ Dans une région touristique, l’éleveur peut développer une activité d’enseignement de l’équitation à poney ou à cheval ou une activité touristique (promenade à cheval). Pour cela s’il n’est pas lui-même moniteur, il devra embaucher un moniteur d’équitation pour assurer les cours. Il peut également développer des activités de tourisme rural (gîtes, chambre d’hôtes …).

 

 

Vie professionnelle

 

-Lieux de travail

_ Le métier s’exerce dans une structure équestre principalement en écurie mais aussi en extérieur au contact  quotidien avec les animaux.

 

-Conditions de travail

- Au rythme des animaux

_ S’occuper d’animaux est très contraignant. La gestion d’un élevage implique un travail et une attention quotidiens, y compris les week-ends et parfois mêmes les nuits (notamment en période de poulinage).

-**Un travail physique

_ Même si les technologies ont réduit la pénibilité de certaines tâches, le travail nécessite des manipulations fréquentes de charges (sacs, seaux, bottes de fourrage, …). Les activités de monte et d’entraînement impliquent une bonne condition physique et sportive.

 

Le métier au sein de notre territoire

_ La région Rhône-Alpes ainsi que le département de la Haute-savoie, notamment à proximité des grands centres urbains tels que Annemasse, Genève, ... accueillent de nombreuses structures équestres (centres équestres, écurie de propriétaire, ...).

 

L’ACCÈS AU MÉTIER

 

Centres d'intérêt

_ Le cheval (ou autre équidé), s'occuper d'animaux, travailler dehors, organiser, gérer.

 

 

Compétences nécessaires

 

-Etre autonome, responsable et organisé

-Avoir des connaissances techniques très variées : hippologie, zootechnie, agronomie, biologie, anatomie et pathologies animales, gestion, comptabilité, informatique, réglementations, etc…

-Posséder des savoir-faire pratiques très divers : manipuler les animaux, pratiquer le débourrage, réaliser les premiers soins de maréchalerie,  utiliser les engins agricoles, etc.…

-Observer les animaux. Avoir une bonne connaissance du comportement du cheval.

-Encadrer le personnel

-Assurer la gestion administrative et comptable de l’exploitation agricole

-S’adapter à l’évolution du marché et garder un esprit ouvert aux nouvelles technologies, …

 

Formation

_ Pour s’installer en tant que responsable d’exploitation agricole, il faut être titulaire d'un diplôme au minimum de niveau IV (niveau Bac) :  

.- en formation initiale : diplôme au moins égal au bac professionnel option « conduite et gestion de l'exploitation agricole » ou au brevet de technicien agricole (BTA). Cependant, les candidats nés avant le 1er janvier 1971 peuvent justifier de la capacité professionnelle par la possession d'un diplôme d'un niveau équivalent au brevet d'études professionnelles agricoles (BEPA) .

- en formation continue : (Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole (BPREA), au CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole

  

Contact

 

Elodie BEAUMELLE

_ Tél. : 04 50 03 91 03 / 04 50 03 45 34  mail : elodie.beaumelle@educagri.fr